Logo Centre de radiologie du Mont Gaillard
ECHOGRAPHIE

Echographie foetale

Notre échographe est un appareil haut de gamme renouvelé en septembre 2014. Cet examen n’est pas douloureux et réalisé sans injection (piqûre).

Comment se déroule l’examen ?

  • Après vous avoir fait entrer dans la cabine de déshabillage, le médecin vous demandera de retirer les vêtements gênants pour le déroulement de l’examen.
  • Pendant l’examen vous êtes couché sur le dos, le médecin passe en appuyant sur la partie du corps à examiner, une sonde lui permettant de visualiser les organes. Il peut vous demander de modifier votre position ou votre respiration pour mieux visualiser les organes. Pour augmenter la précision de certains examens, pour être au plus près des organes à étudier, une sonde spéciale protégée peut être introduite dans l’anus (voie endo-rectale) pour étude de la prostate, ou dans le vagin (voie endo-vaginale) pour étude de la grossesse, de l’utérus, des ovaires.
  • La durée de l’examen varie selon les organes à étudier et la bonne visibilité des organes qui peut varier d’un patient à l’autre. La préparation qui vous est demandée a pour but de favoriser cette visibilité des organes et faciliter l’examen. En moyenne le temps passé au cabinet n’excede pas 45 minutes.
  • Pendant l’examen le médecin réalise plusieurs images qui seront imprimées sur un livret avec le compte-rendu qu’il dictera après votre examen. Pour plus d’information consulter la rubrique votre parcours.
  • les tarifs pratiqués par les radiologues du cabinet sont ceux du secteur conventionné (secteur 1) par la sécurité sociale. Les patients ayant une mutuelle ou la CMU, n’auront pas à avancer les frais d’honoraires. Pour plus d’information cliquez ici.

La préparation avant l’examen

Les ultra-sons sont arrêtés par les gaz et les os. Ils sont propagés par les liquides et les organes pleins.

1. Les échographies abdominales (foie, vésicule, pancréas, reins, rate) nécessitent que vous soyez à jeûn pour diminuer les interpositions gazeuses et pour que la vésicule biliaire soit pleine. Il ne faut donc ni manger ni boire, ni fumer pendant les 6 heures qui précédent l’examen (4 heures pour les enfants).

2. Les échographies pelviennes ou urinaires nécessitent que vous ayez la vessie pleine afin de voir les organes situés au voisinage de votre vessie.

  • Il faut donc avoir envie d’uriner au moment de l’examen.
  • Vous devez donc boire 3/4 litre d’eau deux heures avant l’examen et ne plus uriner jusqu’au moment de l’examen.
  • Si vous ne pouvez plus vous retenir, videz partiellement votre vessie.

3. Les échographies des organes superficiels ne nécessitent aucune de préparation particulière.

Les résultats

A l’issue de l’examen, un livret comprenant les clichés et le compte rendu vous sont remis. Il est possible d’adresser par mail crypté et sécurisé (apicrypt) le compte rendu à votre médecin. Il est également possible d’accéder à votre examen sur internet.

Les différentes échographies

1. Echographie des organes superficiels

  • Elle permet d’explorer les organes pleins et superficiels comme la thyroïde, le cou, les tuméfactions cutanées.
  • Elle peut également étudier les tendons et les ligaments superficiels et les muscles à la recherche d’épanchement, de rupture.
  • Elle peut être réalisée en complément de la mammographie pour caractériser une anomalie visible sur la mammographie.
  • Elle ne nécessite aucune préparation.

2. L’échographie abdominale

  • Elle étudie les organes pleins, le foie, la rate, le pancréas, les reins, la vésicule et les vaisseaux. Elle est effectuée à la recherche de modification de la morphologie de ces organes pouvant expliquer les symptômes que vous présentez. Elle recherchera aussi les éléments pouvant perturber leur fonctionnement comme des calculs (vésicule, reins) ou des collections liquidiennes (abcès, ascite).
  • L’échographie n’étudie pas l’état de l’estomac et des intestins.
  • Elle nécessite que vous soyez à jeûn.

3. L’échographie pelvienne

  • Elle étudie la vessie, la prostate chez l’homme, l’utérus et les ovaires chez la femme. Comme l’échographie abdominale, elle recherche des anomalies de l’aspect des organes, des calcifications anormales (lithiase urétérale), des images de collection (ascite, abcès ou au cours d’une sigmoïdite ou d’une appendicite). Elle peut être pratiquée par voie superficielle (sur la peau) ou par voie endo-rectale ou endo-vaginale.
  • Elle nécessite que vous ayez la vessie pleine pour la voie superficielle.

4. L’échographie urinaire

  • Elle concerne l’étude des reins, de la vessie, de la prostate chez l’homme.
  • Elle peut être effectuée à la recherche de calcul dans les uretères.
  • Elle nécessite que vous ayez la vessie pleine (envie d’uriner).

Echographie et grossesse

Trois échographies sont pratiquées au cours de la grossesse au cours de la 12ème, 22ème et 32ème semaines d’aménorrhée. L’âge de la grossesse est exprimé en semaines d’aménorrhée. Le début de la grossesse est comptabilisé à partir du 14 ème jour après le début des dernières règles normales.

L’examen au cours de la grossesse comporte quatre parties dont l’importance relative varie avec le terme :

  • Appréciation de la vitalité
  • Etude biométrique et de la croissance
  • Analyse morphologique de certains organes
  • Environnement du fœtus

La réunion de tous ces éléments constitue un bilan de santé de votre enfant, inaccessible par toute autre méthode. Cependant tout bilan échographique a des limites. La durée de l’examen n’est pas prévisible et dépend des conditions locales et de la complexité du bilan.

La première échographie (12 semaines d’aménorrhée) a pour but de confirmer le siège intra-utérin de la grossesse, de connaître le nombre d’embryons, de prendre les mensurations pour apprécier la date exacte du début de grossesse (à quelques jours près), de s’assurer de son évolutivité et d’observer les battements cardiaques. La mesure de la nuque (ou clarté nucale) de l’embryon permet avec les marqueurs sériques (prise de sang) et l’âge de la maman d’estimer le risque de trisomie 21. Les médecins du centre sont agréés par le réseau de péri-natalité de Haute-Normandie pour réaliser cet examen.

La deuxième échographie (22 semaines d’aménorrhée) a pour but de mesurer le fœtus (biométrie) pour apprécier sa croissance, d’apprécier la forme et la position des différents organes (morphologie), d’étudier le flux artériel au niveau du cordon ombilical.

La troisième échographie (32 semaines d’aménorrhée) a pour but d’apprécier la croissance fœtale, la position du fœtus, du placenta, l’aspect des différents organes.

Pour la bonne réalisation de ces échographies, il faut venir la vessie pleine (envie d’uriner) et ne pas mettre de crème sur le ventre les 3 jours précédant l’examen. Grossesse extra-utérine : C’est une grossesse qui se développe en dehors de l’utérus. Il s’agit d’une urgence. Le diagnostic repose sur l’échographie et les dosages biologiques.

Comment ça marche ?

  • L’échographie utilise des ultra-sons. Ils sont produits par une sonde placée sur la peau du patient ; ils passent à travers la peau grâce à un gel de contact et sont réfléchis partiellement par les organes qu’ils traversent. Les ultra-sons réfléchis sont enregistrés par la sonde et permettent de créer l’image en coupe visible sur l’écran.
  • L’échographie n’est pas dangereuse ni douloureuse.
  • Les images d’échographie sont le plus souvent monochromes. Les liquides purs se laissent traverser par les ultra-sons, ils sont noirs sur l’écran. Les liquides avec particules réfléchissent faiblement les ultra-sons, ils sont gris et plus ou moins homogènes. L’os, les calcifications ne laissent pas passer les ultra-sons et les réfléchissent, ils sont blancs sur l’image. Aucun signal n’est visible en arrière. Les tissus mous des organes pleins laissent plus ou moins passer les utra-sons, sont plus ou moins homogènes, ils apparaissent gris.
  • L’air empêche la propagation des ultra-sons.

Le gel échographique que le médecin place sur la zone à étudier permet d’éviter la présence d’air entre la sonde et la peau.

La vessie pleine permet de visualiser les organes pelviens à travers l’eau que contient la vessie, et refoule les anses digestives en dehors de la zone à explorer.

Le doppler peut être associé à l’échographie. Au cours du doppler, les flux des vaisseaux sont codés en couleur selon leur direction et leur vitesse, la mesure des vitesses et des résistances vasculaires est effectuée.

Centre de radiologie du Mont Gaillard . Centre Commercial Grand Cap Auchan . Porte 6 . 110 Avenue Du Grand Hameau . 76620 Le Havre . Tél : 02 35 54 21 70